ديسمبر 13, 2018

RENCONTRE CGEM BENI-MELLAL KHENIFRA ET SAPINO AUTOUR DE L’AGROPOLE

Le bureau régional de la CGEM Béni-Mellal Khénifra a organisé une rencontre avec la société SAPINO autour de l’Agropole Béni-Mellal Khénifra, avec la participation du Centre régionale d’investissement et en présence des chefs d’entreprises et investisseurs de la région.

A cette occasion M. Abdelaziz Farsi, le Secrétaire Général de la CGEM Béni-Mellal Khénifra a précisé que cette rencontre est la première ébauche pour préparer la signature d’une convention entre la CGEM et SAPINO qui vise à profiter les adhérents de la CGEM d’avantages concurrentiels pour l’acquissions des lots dans l’agropole. Ensuite il a mis le point sur l’importance de l’agropole en tant que choix stratégique et Levier pour le développement économique et social de la région. D’autant plus qu’il a évoqué le rôle de l’Agropole dans La valorisation de la production régionale, l’attirance des investissements et la création de l’emploi. Il a rappelé que ce projet vise à créer 9000 emplois directs et 20.000 emplois indirects, à attirer 900 entreprises et à lever un fond d’investissement global qui dépassera les 3 milliards de dirhams. L’Agropole, selon lui, connaitra parallèlement un développement dans d’autres secteurs, notamment la construction, l’agriculture, le tourisme, les services, et les transports.
Cependant, M. Farsi a souligné que le foncier constitue un handicap majeur à l’investissement puisqu’il représente presque 50% de son cout global. Dans cette perspective, il a sollicité une révision à la baisse des prix proposés par SAPINO au profit des entreprises régionales.
A la fin de son intervention, Il a salué les efforts de M. Mohamed Dardouri, Wali de la région, qui a initié le projet de l’Agropole, dès son départ, et qui le suit très attentivement car il mise sur ce dernier afin de consolider l’attractivité de la région et de décentraliser durablement sa croissance économique. Le secrétaire générale de la CGEM a ajouté, à cet égard, que M. Brahim Mojahid, Président du conseil Régional, ne ménage aucun effort pour soutenir ce projet prometteur tout en étant ouvert à toute initiative de développement régionale allant dans ce sens.

M. Ahmed Ben-Azzouz, Le représentant de la Société SAPNIO, quant à lui, a d’abord présenté les Opportunités offertes par l’Agropole en termes d’infrastructures fonctionnelles et équipements ainsi que les différentes composantes du projet, puis a mis l’accent sur les structures d’accompagnement, tel que le port sec, la zone logistique, le technopole et les liaisons routières et ferroviaires qui viendront desservir l’agropole. En outre, il a réitéré que plusieurs mesures d’accompagnement en matière de financement sont mises à la disposition des entreprises pour faciliter leur implantation.
En second lieu, il a dressé l’état d’avancement des travaux de l’IN SITE qu’il estime à 90%, et il a précisé que la première tranche qui comporte 327 lots sur une superficie de 120 Ha sera livrée en 2016.
En réponse à une question, M Ben-Azzouz a confirmé que les entreprises qui seront prêtes à commencer leurs activités bénéficieront des raccordements provisoires de l’eau et de l’électricité.

Pour sa part, M Adil Azmi le représentant du centre régional d’investissement a, en premier lieu, exposer l’état d’avancement des travaux de l’hors site et a confirmé qu’une grande partie des études sont finies et que les travaux vont bientôt commencer. Par ailleurs, il a étalé un large éventail de subventions de l’état pour l’investissement en plus des Programmes d’aides à la création et la mise à niveau des entreprises ainsi que les programmes pour d’aide à l’exportation.

Cet événement était l’occasion de lancer le débat autour de plusieurs préoccupations des intervenants à savoir les prix des lots et l’échéancier des paiements, le Planning de réalisation des travaux de l’hors site et les clauses du contrat de vente …
Dès lors, plusieurs recommandations ont été énoncées par les participants touchant principalement la demande d’une subvention de l’Etat, la possibilité des formules de location et l’appel à une rencontre régionale regroupant tous les partenaires du projet dans l’horizon de favoriser la synergie entre les différents partenaires et activer les travaux de l’hors site.
Enfin, cette rencontre s’est conclue par une visite des lieux, afin de voir concrètement l’avancement des travaux.

agropole