أخبار جهوية

La démarche plaidoyer en faveur de l’accélération de la réduction de la MMI

  En collaboration avec le Service de l’Information, de la communication et de l’Education sanitaire au Secrétariat général…, La Direction régionale du Ministère de la Santé, de Tadla Azilal a organisé, les 2 et 3 octobre 2014,  à Beni Mellal, un atelier de formation des équipes régionales dans la démarche plaidoyer en faveur de l’accélération de la réduction de la MMI

A l’inauguration de cette rencontre de formation, Le Directeur régional de la Santé, Dr Ahmed Oudich, a mis en exergue les objectifs que s’assigne cet atelier « Nous organisons aujourd’hui, un atelier de formation des équipes régionales dans la démarche du plaidoyer en faveur de l’accélération de la réduction de la MMI (Mortalité maternelle et infantile). Comme vous le savez, le taux de mortalité est élevé à Tadla Azilal. Depuis, on a organisé un grand nombre de formations au profit du personnel. Plaidoyer ? comment ? Quand ? Avec qui ? C’est l’organisation de cet atelier qui y apportera des réponses. Ainsi, il est temps de prendre les mesures qui s’imposent afin de travailler en concertation dans le dessein de réaliser les résultats escomptés. Je souhaite la bienvenue à tous les participants à cette rencontre de formation… »

Pour sa part, et lors de son intervention, Dr A. Dghimeur, Chef de la Division de l’Information et de la Communication au Ministère de la Santé a déclaré,  « Il s’agit de l’organisation d’une rencontre de formation au profit des responsables provinciaux et régionaux du Ministère de la Santé à la Région Tadla Azilal en vue de mettre à leur disposition un grand nombre de moyens leur permettant de promouvoir les partenariats régionaux et provinciaux dans le domaine de la Santé. Comme vous le savez, le Ministère de la Santé ,dans le cadre de ses orientations, opte pour la promotion des partenariats avec tous les acteurs ayant des relations avec la santé des citoyens en collaboration avec la société civile et toutes ses composantes comme les médias…et d’autres partenaires. L’objectif est de travailler en concertation dans le but d’améliorer la santé des citoyens. L’atelier d’aujourd’hui permettra aux responsables provinciaux et régionaux de la santé de disposer de moyens qui leur faciliteront la tâche. D’ailleurs, on s’est basé sur des références internationales telles celles de l’OMS. Car notre but est de développer les partenariats selon une stratégie qui réalisera les résultats escomptés… » A  souligné Dr A. Dghimeur

Lors de son intervention, Dr H. Fadlallah, Chef du Service de l’Information et de l’Education Sanitaire, a d’abord donné la définition du plaidoyer « Le plaidoyer représente l’ensemble des compétences utilisées pour susciter un changement dans l’opinion publique et mobiliser les ressources et les forces nécessaires pour appuyer une question , une politique…Le plaidoyer cherche à accroître le pouvoir des gens et des groupes et à faire en sorte que les institutions répondent mieux aux besoins humains… » a souligné Dr Fadlallah. Ensuite, elle a mis l’accent sur les grands axes et sur les objectifs de cet atelier. Pourquoi un plaidoyer pour la Santé ? «  La santé est un droit garanti par la Constitution 2011. C’est aussi une résultante intersectorielle de plusieurs politiques publiques. En plus, elle est une condition au développement humain et un préalable au développement économique. Investir dans la santé est une responsabilité partagée qui doit être pilotée par le Ministère de la Santé… » a déclaré Dr Fadlallah… ». Concernant les objectifs  du référentiel du plaidoyer, « Construire une base argumentative solide pour tout appel à l’action sanitaire intersectorielle, renforcer la force de proposition et uniformiser la posture des responsables de santé vis  à vis de leurs partenaires, donner une impulsion et une nouvelle dynamique des relations du MS avec ses partenaires institutionnels, communautaires et médiatiques… » a ajouté Dr Fadlallah.

Pour Dr A .Dghimeur, «  le problème du Plaidoyer pour la santé a déjà  été au centre de notre débat en 2010 dans cette  même Direction. On a décidé que le plaidoyer englobe un grand nombre de sujets sanitaires dans le but de faire participer un grand nombre de partenaires d’une manière académique. Comment concrétiser la santé pour tous ? Est-ce que c’est  le Ministère de la santé qui en est le seul responsable ? Ou existe –t-il d’autres partenaires qui sont tenus d’y intervenir chacun selon ses capacités et ses compétences ? …Je remercie infiniment tous les participants à cet atelier de formation et surtout la presse régionale et nationale qui déploient des efforts louables pour la diffusion de l’information correcte et responsable… »

اظهر المزيد

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.

زر الذهاب إلى الأعلى