غير مصنف

Le Maroc a franchi une nouvelle étape cruciale dans la promotion de la participation des femmes.

En partenariat avec  Le Bureau multi-pays des Nations unies Femmes  pour le Maghreb,  La Direction  générale des collectivités locales du Ministère de l’Intérieur Marocain a organisé la 16 ème  Conférence au profit des Femmes élues et des femmes hauts cadres au niveau de la région Tadla Azilal.

Sous le thème «  Renforcement du leadership féminin au niveau des collectivités territoriales au Maroc, » une conférence régionale, la 16 ème , au profit des Femmes élues et des femmes hauts cadres au niveau de la région Tadla Azilal, a été organisée au siège de la Wilaya à Beni Mellal  les 15 et 16 Avril 2015.

Dans son allocution, à l’inauguration de cette rencontre, Le Wali de la Région Tadla Azilal et Gouverneur de la province de Beni Mellal, Mohamed Fanid a mis en exergue les efforts déployés au Maroc dans le domaine de la parité et de la promotion des droits de la femme sur les plans politique, économique, social…surtout  dans le cadre de la Constitution de 2011 qui a garanti les mêmes droits à l’homme et à la femme. Qui plus est, M LE Wali a mis aussi l’accent sur le bilan  de ces réalisations au niveau  des élections à savoir la création d’une liste complémentaire pour le développement de la représentativité de la femme…

Les autres interventions qui se sont succédé, à savoir celle de M Abdelwahab El Jabiri, Gouverneur, Directeur de la qualification des cadres administratifs et techniques au Ministère de l’Intérieur, celle de Laila Rhioui, Représentante Bureau multi-pays des Nations unies Femmes  pour le Maghreb… ont porté sur  les progrès réalisés par le Maroc et les grandes avancées qu’il a concrétisées ces dernières années dans le domaine de la défense et de la garantie des droits de la femme. Pour la représentante de Laila Rhioui , « Ce cycle qui en est aujourd’hui, à sa 16 ème et dernière conférence, a permis en effet le partage d’informations sur les acquis en matière d’égalité de la Constitution de 20111, l’initiative de la DFCAT en matière d’intégration de l’approche genre et la place de la femme dans la fonction publique. Elle a permis également l’échange des expériences et pratiques d’excellence à travers les témoignages des femmes au parcours exceptionnel de chaque région cible et a permis le réseautage entre les femmes élues… » (…) «  Cette conférence  est également une opportunité pour réfléchir aux moyens de dépasser le plafond de verre auquel les femmes font face au sein des conseils municipaux et augmenter le nombre, aujourd’hui insignifiant, puisqu’il est de 1% seulement des femmes présidentes des conseils municipaux… ».

Notons qu’au cours des deux journées , les exposés qui ont été présenté ont porté , entre autres, sur les acquis de la femme dans la Constitution de 2011, les politiques publiques en matière d’égalité et la stratégie gouvernementale dans ce domaine, le rôle des fonds de soutien dans le renforcement de la représentativité de la femme, le leadership de la femme ; la place qu’occupe la femme dans la fonction publique, le rôle du réseautage dans la garantie et la promotion des droits de la femme…Qui plus est,  il a été procédé à la présentation d’un grand nombre d’expériences professionnelles par des femmes telles que Yato Razouki Conseillère communale à la ville d’El Ksiba, Madame Aicha Ait Hadou Conseillère communale à Azilal, Madame Asme Chafik Conseillère communale à la ville de Fkih Ben Salah…

024

اظهر المزيد

مقالات ذات صلة

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.

زر الذهاب إلى الأعلى